AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar

Guillaume de Kérizel
ac : Henri (Henry) Cavill
Messages : 192
Date d'inscription : 14/06/2018
Loué les rois :
Surnom : le Bien-Aîmé ; Guy
Mariage : veuf de sa femme Marie de Les Anges
Age : 38 ans
Métier/Titres : seigneur de l'île de Cordouanelle (Arcadia)
Allégeance : sa famille & à la famille Andores

Message Guillaume de Kérizel ♦ écrit Jeu 14 Juin - 2:17
  • Guillaume de Kérizel
  • Noble
  • 38 ans
  • Masculin
  • Arcadia
  • Veuf
  • Une sœur, huit filles & deux garçons
  • Seigneur de Cordouanelle
▬ ft. Henri Cavill

Race : humain
Allégeance : son pays et ses convictions propres
Statut de naissance : Haute noblesse
Surnom : Guy (pour sa famille & ses ami.e.s) ; Guillaume le Bien-Aimé (pour le peuple)

Signe(s) distinctif(s) : haute stature, cheveux bruns, et une barbe
Descriptif de la famille :

  • Guillaume II, seigneur de Cordouanelle

    Sa sœur :
  • Zéphyrine

    Ses enfants :
  • Élisabeth
  • Henriette
  • Adélaïde
  • Victoire
  • Sophie
  • Louise
  • Thérèse
  • Marie
  • Guillaume-Frédéric
  • Guillaume-Aimé — héritier


Caractère

Guillaume est une personne qui en impose. Avec une autorité naturelle, mais il faut dire aussi que ses dimensions physiques aident à le rendre impressionnant… Ce qu'on loue chez lui est la maîtrise de soi : il a suffisamment d'aplomb et de sens de la répartie pour désarçonner ses interlocuteurs, avec de l'humour sarcastique, mêlés subtilités et en double sens. Il s'emploie à se montrer la plus impartiale possible dans sa fonction bien de juge, pour la tolérance entre les peuples. Altruiste et charitable, il est a cependant le tort d'être méfiant et très rancunier, surtout lorsqu'il rencontre quelqu'un aux antipodes de sa pensée. Il est d'une gentillesse et d'une patience infinie, étant aimable & tendre, bien qu'aussi têtu qu’une mule, et aux airs supérieurs, ayant reçu une éducation rigoureuse.

Physique

C’est un homme d’environ 1,85 mètre, les cheveux châtains et courts, dont il prends soin. Il est très fin, musclé, sa mâchoireb arbue témoigne de l'héritage familiale : elle est un peu avancée, et ses enfants n'ont pas échappés au gène. Il a un charisme qui semble naturel. Il sera très élégant quand l’étiquette le réclamera. Sa voix est assez grave, il a l'habitude de parler en public et cela se sent tout de suite. Quand il s’énerve ou qu’il part dans quelque chose qui le passionne sa voix prend une tinte plus aigüe et ses mots peuvent devenir plus difficilement compréhensibles.  

Mr.E
18 ans
Code validé
Je suis sur des forums RPG depuis 2014, & je suis tenté de commencer une nouvelle aventure sur un tout nouveau forum. Smile


Dernière édition par Guillaume de Kérizel le Jeu 14 Juin - 3:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Guillaume de Kérizel
ac : Henri (Henry) Cavill
Messages : 192
Date d'inscription : 14/06/2018
Loué les rois :
Surnom : le Bien-Aîmé ; Guy
Mariage : veuf de sa femme Marie de Les Anges
Age : 38 ans
Métier/Titres : seigneur de l'île de Cordouanelle (Arcadia)
Allégeance : sa famille & à la famille Andores

Message Guillaume de Kérizel ♦ écrit Jeu 14 Juin - 2:40
Les dix enfants du Seigneur Guillaume
GUILLAUME DE KÉRIZEL

une centaine de lignes
Mr.E
14/06/2018

Échange de lettre entre Sophie de Kérizel, & sa tante Zéphyrine, dame d'Ambrole

Chère tante,

J'aime beaucoup notre père, et j'aurai quelques questions à vous poser sur lui.

Je trouve Monsieur notre père à la fois intéressant et ambigu. Je le trouve froid avec nos autres, ses propres enfants, en tout cas peu affectueux et paternel par rapport à vous. Depuis la mort de notre mère, cela va mieux, mais ma question est sans doute stupide : nous aime-t-il autant que vous aimez Messieurs nos cousins, vos fils ? Je vois Monsieur de Kérizel comme un père qui n'avait peut-être pas la maturité pour avoir et aimer un enfant et que, de ce fait, il fut peu parternel, ce qui ne veut pas dire qu'il n'aimait pas ses enfants, bien sûr. Ai-je tort ? Selon moi, je pense que vous êtes une meilleure mère pour nous que votre frère.

Merci beaucoup de me répondre.

Bien sincèrement,

Sophie

---

Chère Sophie,

Je ne crois pas que l'on puisse mesurer l'amour. Dire que votre père vous aime moins que moi je n'aime mes enfants est faux. Oui, mille fois oui, Monsieur votre père vous aime toutes et tous sans exception, sans quoi il ne souffrirait pas tant que ses enfants ne soient pas comme il les rêves. Monsieur votre frère aime ses enfants, et moi je sais comment aimer mes enfants. Lui est père par devoir, moi par passion. C'est là, je crois, toute la
différence.

N'hésitez pas à m'écrire encore.

Bien à vous,

Zéphyrine de Kérizel, dame d'Ambrole

---

Ma respectueuse tante,

Vous, vous êtes une femme, vous êtes faites pour aimer et éduquer. Je me souviens que notre mère nous aimait comme vous aimez vos enfants. Ils nous ont eu jeunes, et seule Mademoiselle Marie n'a jamais connu notre mère. Comme je la plaint : si elle ne l'avait pas tuée durant l'accouchement, elle l'aurait vu nous cajoler, jouer ou encore lire avec nous Elle avait une beauté formidable, c'était une femme merveilleuse, mais là encore, je ne voyais pas mon père lui donner beaucoup d'affection. D'ailleurs, le seul moment où il pouvait montrer ses sentiments fut lors de sa mort, mais du haut de mes treize ans, j'ai encore bien le souvenir de son absence de réaction ! Il n'avait même pas souhaité de nous voir, sauf pour des raisons de protocole pendant les trois mois qui suivirent ! Il ne nous faisait que des reproches, sans arrêt, sur notre éducation, par ses ministres. On le voyait à cheval pour chasser, ou lorsqu'il marchait dans les montagnes, mais c'est à peine s'il nous regardait ! Il allait voir ses maîtresses, les affichaient et les affichent encore ! Et voilà qu'après ces mois, il revient vers nous : « comme une fleur » dirait notre servante, et Monsieur Guillaume-Aimé et moi-même sommes les préférés de notre père, maintenant.

Expliquez-moi cet homme si changeant, ma tante !

Sophie

---

Ma petite Sophie,

Écoutez-moi, lisez attentivement : votre père, pendant trois mois, n'a cessé de m'envoyer des lettres qui parlaient de votre mère. Je n'ai jamais vu un homme plus éprit d'une femme. Nous eûmes grande peine à le tirer littéralement du lit mortuaire de votre mère, et les femmes qu'il se trouvaient était là pour oublier le chagrin qu'il avait ! Votre père partait chasser, partait coucher dans d'autres lits, et partait s'enfermer dans ses appartements pour oublier votre mère.
Et sachez que si vous et votre jumeaux ont la préférence de votre père, c'est parce que vous êtes ceux qui ressemblent le plus à votre mère ! On vous l'a déjà dit, mais vous êtes ceux qui sont les plus ressemblant à feue votre mère. Aussi, c'est un homme qui a toujours eut un grand soucis de l'éducation de ses enfants : il veut le meilleur pour vous, surtout tout ce qui tourne autour de l'éducation, car vous êtes tout ce qui lui reste de sa femme !
Votre père et moi eûmes beaucoup de chance d'être élevés par nos deux parents, bien que notre père était plus occupé. Nous étions très liés, et quand, du haut de ses quinze ans, ont lui annonça ses fiançailles avec une fille d'une maison vassale à la notre, je puis vous assurer que votre père me confiait qu'il n'avait aucune envie de l'épouser ! Elle avait vingt-deux ans, elle était en âge de se marier, elle était belle et en parfaite santé, et lui qui craignait d'être mal marié, il se trouva tout a fait subjugué par la beauté de votre mère. Elle chantait et dansait admirablement, ce qui fit que votre père lui fit un enfant le soir même : votre sœur, Madame Élisabeth.

Je penses que sachant que votre mère n'est plus là pour vous offrir tout l'amour dont elle était capable, il souhaite que vous ayez une enfance des plus joyeuses. Vous et moi ne sauront jamais à quel point il l'a aimé, et à quel point il nous aimes.

Votre tante Zéphyrine



Dernière édition par Guillaume de Kérizel le Dim 19 Aoû - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Sibelle Andores
ac : Diane Kruger
Messages : 383
Date d'inscription : 03/06/2018
Surnom : La Rose d'Alcantra, L'épine d'Arcadia, Colombe, Sib...
Mariage : Célibataire
Age : 18 ans
Métier/Titres : Lady d'Alcantra ⌂ Dame d'atour de la Reine Janna ⌂ Disciple d'Ashir
Allégeance : Officiellement, à sa famille. Officieusement... elle s'aime plus que quiconque.

Message Guillaume de Kérizel ♦ écrit Jeu 14 Juin - 8:18



Fiche validée !

Félicitations ! Te voilà officiellement validé, et ton aventure sur Nihilium va donc pouvoir commencer dès maintenant ! ❤

Mais avant toute chose, n'oublie pas de Recenser ton avatar et, si tu joues un personnage noble, de Recenser ta maison ! Après cela, il te faudra encore créer ta Fiche de RP et ta Fiche de liens. Tu peux également, si tu le souhaites, créer un Journal de bord !

Une fois ceci fait, pour commencer à RP, nous te conseillons de poster une Demande directe de RP pour trouver le plus vite possible un partenaire ! Si tu préfères te détendre, tu peux aussi tout à fait te rendre dans la partie Flood !

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à poster dans la F.A.Q, nous te répondrons le plus vite possible !

Mais, avant tout, n'oublie pas que la première règle est de s'amuser !  Sunny   
codage par LaxBilly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Message Guillaume de Kérizel ♦ écrit
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume de Kérizel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Guillaume Pille
» Samia à l'hôpital {Guillaume, Malik, Ahmed ? Florent
» Hier Bhl chez Guillaume Durand
» Viennent voir Florian [PV Florian, François, Guillaume]
» Raoul Guillaume

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nihilium :: Parchemins antiques :: Présentations :: Fiches validées :: Territoire d'Arcadia-
Sauter vers: